N° 28 (octobre 2007) Rudolf Rocker
II : Penser l’émancipation

JPEG - 315.3 ko


« J’avais l’intime conviction que l’anarchisme ne pouvait être interprété
comme un système clos ou comme le remède miracle aux maux du millénaire à venir,
qu’il était d’abord liberté de penser et d’agir et, précisément parce qu’il était cela,
qu’il ne saurait être contraint par aucune sorte de directives rigides et inaltérables. »

Rudolf Rocker


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 28 juillet 2008
par  .

Au sommaire de ce numéro (présentation)

Le premier volet de notre diptyque consacré à Rudolf Rocker – « Mémoires d’anarchie » – a suscité, ici ou là, quelques signes d’intérêt et d’encouragement, parfois accompagnés de manifestations de curiosité quant à la suite que nous comptions lui donner. Souhaitons que ce second volet – « Penser l’émancipation (...)

dimanche 27 juillet 2008
par  .

Fritz Kater et les origines du syndicalisme
révolutionnaire en Allemagne [Rudolf Rocker]

Fritz Kater fut sans doute l’un des militants les plus marquants du syndicalisme révolutionnaire allemand. À l’occasion de sa disparition, en 1945, son ami Rudolf Rocker consacra à son itinéraire une étude, qui, au-delà même de la figure de F. Kater, offre l’avantage de restituer les grandes lignes de (...)

samedi 26 juillet 2008
par  .

Scolies : précisions et compléments

(A).– Le Parti social-démocrate (SAP, d’abord, puis SPD) reprit, de fait, les conceptions de Lassalle en matière syndicale, c’est-à-dire une subordination des syndicats au mouvement politique, tandis que le mouvement syndical (centraliste) s’appropria l’ancienne position « eisenachienne », qui reposait (...)

vendredi 25 juillet 2008
par  F.G.

Notices biographiques

● ABAD DE SANTILLÁN, Diego (García Hernández, Sinesio, dit) (1897-1983). Né en Espagne, D. Abad de Santillán milita au sein de la Federación Obrera Regional Argentina (FORA), assumant la rédaction du journal La Protesta. En 1922, il représenta la FORA au congrès de fondation de l’AIT à Berlin. Lors de (...)

jeudi 24 juillet 2008
par  .

La liberté par en bas :
de l’anarcho-syndicalisme au pragmatisme libertaire

Il en est de Rudolf Rocker comme d’autres grandes figures de l’anarchie. Ses disciples voudraient ne garder d’elles que ce qui colle à l’idée héroïque qu’ils se font du rêve émancipateur, entre insoumissions et barricades. C’est sans doute l’époque qui veut cela, cette basse époque où, pour ne pas (...)