Odradek


Pour Franz Kafka, Odradek est « un être extraordinairement mobile et [qui] ne se laisse pas attraper ». Pour Walter Benjamin, c’est la forme que prennent les choses tombées dans l’oubli, les choses qui comptent, celles qui touchent à l’essentiel. On y voit, pour notre part, la silhouette remuante et insaisissable d’un spectre tirant le fil rouge d’une ancienne mémoire de l’émancipation que le perpétuel présent de la domination ne cesse de recouvrir. Un fil qu’il nous revient de saisir pour que le lien s’opère avec le passé d’une idée plus actuelle que jamais. C’est à cette condition que les nouvelles révoltes cesseront, enfin, d’être orphelines et sans contenu.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 5 décembre 2017
par  F.G.

Guy Debord et le problème du maudit

■ Tout le noir, les yeux fermés sur l’excès du désastre… Dans un film où l’on ne parlait pas de Sade, les Hurlements (en sa faveur) annonçaient, en 1952, le temps des origines, une sorte de commencement fondé sur une intuition que la suite des événements (et de la filmographie debordienne) ne devait pas (...)

jeudi 5 octobre 2017
par  F.G.

Pierre Monatte, sans galons et sans grade

■ Plus rien, ou presque, ne semble désormais tenir des anciens adossements auxquels s’appuyaient au cours du siècle dernier, parfois contradictoirement parfois solidairement, diverses minorités agissantes soucieuses de maintenir, contre la double malédiction du léninisme et de la social-démocratie, (...)

mercredi 19 juillet 2017
par  F.G.

Origines de la Commune (Lucien Descaves)

■ Lucien Descaves (1861-1949) fut un curieux personnage. Naturaliste de la première heure, il dénonça Zola pour son « penchant à la scatologie ». Antimilitariste, il fit un bon soldat, promu sous-officier, et en tira une forte étude des mœurs militaires, Sous-offs, qui lui valut quelques ennuis (...)

samedi 13 mai 2017
par  F.G.

Le populisme russe (1821-1881)

■ Les mots chevauchent l’histoire et finissent par s’y engloutir. Jusqu’à désigner, au bout de leur longue course, l’exact contraire de ce qu’ils prétendaient nommer. C’est leur triste sort, au gré des platitudes innovantes d’une époque sans repères, que de se voir réinventés en antonymes. Et notre tâche (...)

mercredi 26 avril 2017
par  F.G.

Le mouvement des conseils en Allemagne

■ Cette étude de Gianni Carrozza a été publiée en italien dans l’ouvrage collectif L’Altronovecento. Comunismo eretico e pensiero critico, Milano, Jaca Book, 2009, vol. I, L’Età del Comunismo Sovietico (1900-1945), p. 40-59. Avec la gracieuse autorisation de l’éditeur, nous en donnons ici une traduction (...)