N° 16 (avril 2004) Ultra-gauche


« Il est trop tard pour être calme. » (Graffiti)


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 17 février 2005
par  .

« ¡ Que se vayan todos ! »

■ Raúl ZIBECHI GENEALOGÍA DE LA REVUELTA Buenos Aires, Nordan comunidad, 2003, 244 p.
Les 19 et 20 décembre 2001, une foule mêlée occupe la rue argentine. Au coude à coude, des femmes du peuple, des jeunes des banlieues, des hommes cravatés, des familles entières manifestent bruyamment en tapant (...)

mercredi 16 février 2005
par  .

Retour sur l’anarchisme brésilien

■ Carlo ROMANI ORESTE RISTORI Uma aventura anarquista São Paulo, Annablume, 2002, 308 p. ■ Alexandre SAMIS CLEVELÂNDIA Anarquismo, sindicalismo e repressão politica no Brasil Rio/São Paulo, Achiamé-Imaginário, 2002, 342 p., 307 p.
Les ouvrages retenus ici sont l’œuvre de deux universitaires (...)

mardi 15 février 2005
par  .

Colin Ward, un regard libertaire

■ David GOODWAY CONVERSAZIONI CON COLIN WARD Lo sguardo anarchico Milano, Elèuthera, 2003, 168 p.
Colin Ward, qui a acquis en Grande-Bretagne une indéniable autorité comme penseur libertaire contemporain, demeure étrangement mal connu en France. En Italie, en revanche, nombre de ses ouvrages (...)

lundi 14 février 2005
par  .

George Orwell au présent : une lecture kaléidoscopique

■ Jean-Claude MICHÉA ORWELL ÉDUCATEUR Castelnau-le-Lez, Climats, « Sisyphe », 2003, 170 p.
À sa manière, inimitable, Jean-Claude Michéa poursuit avec constance son patient travail de déconstruction de « l’emprise étouffante que l’Économie et la Technique modernes exercent sur notre vie quotidienne » (...)

dimanche 13 février 2005
par  .

Notes de lecture

■ Ernest CŒURDEROY CORRIDA Lyon, Atelier de création libertaire, 2003, 62 p.
Ernest Cœurderoy, quarante-huitard frénétique, avait sans doute un défaut majeur : il souffrait de la souffrance des autres. De son exil, l’écorché vif nous livra quelques pages admirables sur la trahison et l’éloignement. (...)