N° 43 (juillet 2012) Anarchie 51

« Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge,
il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines. »

Eugène Varlin


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 17 juin 2014
par  F.G.

Vivre sans se perdre

■ Folke FRIDELL
UNE SEMAINE DE PÉCHÉ
Traduit du suédois
et présenté par Philippe Bouquet
Bassac, Éditions Plein Chant, « Voix d’en bas »
2011, 240 p. En ces temps incertains où la « valeur travail » est devenue la pièce maîtresse d’un discours politique à double entrée s’adressant, tout à la (...)

mardi 17 juin 2014
par  F.G.

Une très boiteuse biographie

■ Geneviève NAKACH
MALAQUAIS REBELLE
Paris, Le cherche midi, 2011, 384 p. Geneviève Nakach a soutenu, en 2005, une sorbonnarde thèse sur l’auteur des inoubliables Javanais et Planète sans visa. Elle a, par ailleurs, préfacé et annoté – avec Pierre Masson – l’édition de la Correspondance André (...)

mardi 17 juin 2014
par  F.G.

Faire vivre les hommes

■ Victor SERGE
LES ANNÉES SANS PARDON
Marseille, Agone, « Manufacture de proses » 2011, 340 p. C’est au creux du désespoir le plus accablant et alors que la mort le talonnait que Victor Serge, cloîtré dans une chambre de l’hôpital Marie de Leningrad, prit la résolution, en 1928, de devenir (...)

mardi 17 juin 2014
par  F.G.

Scories et décombres [1]

■ Domenico LOSURDO
STALINE (Histoire et critique d’une légende noire)
Bruxelles, Aden, 2011, 532 p.
Ce livre, nous dit son éditeur, prétend revenir « scrupuleusement sur les tragédies du XXe siècle » afin de déconstruire et contextualiser « nombre des accusations et louanges adressées à Staline ». (...)

mardi 17 juin 2014
par  F.G.

Scories et décombres [2]

■ Michel ONFRAY
L’Ordre libertaire
La vie philosophique d’Albert Camus
Paris, Flammarion, 2012, 596 p. Plus Narcisse que Sisyphe, le très satisfait Michel Onfray pousse chaque année son best-seller philosophique jusqu’aux devantures du Spectacle. Avec l’assurance que, quoi qu’en dise en bien (...)