N° 29 (janvier 2008)
Maxime Leroy et la coutume ouvrière


« Sans sommeil, le meurtre serait permanent. »

Georges Henein


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 25 octobre 2008
par  .

D’un Mexique entre mémoire et promesse

■ Jonah RASKIN
À LA RECHERCHE DE B. TRAVEN
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Virginie Girard
Arles, Les Fondeurs de briques, 2007, 320 p.
■ GOLO
B. TRAVEN. PORTRAIT D’UN ANONYME CÉLÈBRE
Paris, Futuropolis, 2007, 144 p.
■ Max AUB
LE ZOPILOTE ET AUTRES CONTES MEXICAINS
Traduit de (...)

vendredi 24 octobre 2008
par  .

Le théorème du scarabée-torpille

■ Franz JUNG
LE CHEMIN VERS LE BAS
Considérations d’un révolutionnaire allemand sur une grande époque (1900-1950)
Traduit de l’allemand par Pierre Gallissaires
Marseille, Agone, coll. « Mémoires sociales », 2007, 560 p
Dans son bestiaire de prédilection, Franz Jung accorde sa préférence au (...)

jeudi 23 octobre 2008
par  .

Pour en finir avec les « libéraux-libertaires »

■ Eduardo COLOMBO
LA VOLONTÉ DU PEUPLE : DÉMOCRATIE ET ANARCHIE
Paris, Éditions libertaires /Éditions CNT-RP, 2007, 144 p.
Le « bloc de la démocratie néolibérale » sécrète un « système de significations symbolico-imaginaire » d’une telle « force expansive », nous dit Eduardo Colombo, qu’il irradie (...)

mercredi 22 octobre 2008
par  .

La parole incandescente

■ António José FORTE
UN COUTEAU ENTRE LES DENTS
Dessins d’Aldina
Traduction et présentations : Alfredo Fernandes et Guy Girard
Paris, Ab irato, 2007, édition bilingue, 240 p. Il disait : « La révolution est un moment, le révolutionnaire tous les moments. Il est évident que ce révolutionnaire (...)

mardi 21 octobre 2008
par  .

Sens et contresens de l’Histoire

■ Jean-Luc DEBRY
LE SOLDAT FRANÇAOUI De Sotteville à Sétif
Montreuil, L’Insomniaque, 2007, 96 p., ill. Jean-Luc Debry est décidément doué pour les histoires de famille. Dans Pirotte , c’est son arrière-grand-père communard qui occupait le devant de la scène ; ici, c’est son père, alors tout jeune (...)