F.G.


Articles de cet auteur

samedi 6 janvier 2018
par  F.G.

À Claude Kottelanne, l’ami disparu

J’ai connu Claude Kottelanne, en 2003, à l’occasion d’un projet de numéro thématique de la revue À contretemps consacré à Georges Navel. Le passeur fut André Bernard, un ami commun. L’alliance se tissa naturellement. Comme une évidence. L’amitié de Kottelanne avec Navel avait duré une trentaine d’années. (...)

mercredi 20 décembre 2017
par  F.G.

Bien aimable à vous, Monsieur le professeur

« Celui qui refuse de rentrer dans le jeu risque de se tenir pour meilleur que les autres et de faire jouer à sa critique de la société le rôle d’une simple idéologie au service de ses intérêts personnels. » (Theodor W. Adorno, Minima Moralia. Réflexions sur la vie mutilée, « Antithèse », Payot & (...)

jeudi 30 novembre 2017
par  F.G.

Guy Debord et le problème du maudit

■ Tout le noir, les yeux fermés sur l’excès du désastre… Dans un film où l’on ne parlait pas de Sade, les Hurlements (en sa faveur) annonçaient, en 1952, le temps des origines, une sorte de commencement fondé sur une intuition que la suite des événements (et de la filmographie debordienne) ne devait pas (...)

jeudi 23 novembre 2017
par  F.G.

Les derniers intransigeants

■ MYRTILLE, giménologue LES CHEMINS DU COMMUNISME LIBERTAIRE EN ESPAGNE. 1868-1937 Premier volume : ET L’ANARCHISME DEVINT ESPAGNOL, 1868-1910 Paris, Éditions Divergences, « Imaginaires subversifs », 2017, 200 pages. Le dilemme
Le 21 juillet 1936, après l’échec du putsch fasciste déclenché trois (...)

mercredi 8 novembre 2017
par  F.G.

Nestor Makhno : passé-présent d’une légende

■ Quiconque s’intéresse à la question du devenir historique sait que la construction du récit dominant appartient toujours aux vainqueurs. L’histoire de Makhno en est l’exemple même. Dans la défaite, celle de la cause libertaire d’une révolution qu’on supposa conseilliste, le cynisme bolchevique le (...)